Delia Owens – « Là où chantent les écrevisses » : Histoire d’une revanche

Coucou,

Aourd’hui je vous parle de ma dernière lecture en 2019 : « Là où chantent les écrevisses » de Delia Owens.
Les editions du Seuil vont proposer un super concours sous la forme d’un jeu immersif. Pour jouer c’est par ici :
https://www.la-ou-chantent-les-ecrevisses.fr/
Kayla, surnommée par les gens de la vie « la fille des marais » a vu les membres de sa famille l’abandonner les uns après les autres. Livrée à elle-même dès son plus jeune âge, elle  n’a pu compter que su la nature pour prendre soin d’elle. Elle connait chaque recoin du marais comme sa poche, sans bruit elle y a observé les animaux, les plantes et la navigation.
Sa rencontre avec Tate a bouleversé sa vie mais, comme les autres, le jeune homme finira par l’abandonner.
Malgré les sautes d’humeur d’un PERE alcoolique, malgré les abandons successifs et la solitude, elle a su se construire. Delia Owens a fait de son personnage principal une femme forte, une bonne personne qui a tout donné et à qui on a beaucoup pris.
« Là où chantent les écrevisses » est un récit qui surprend pas sa douceur. Dans une style simple et sans fioriture, Owens a pausé çà et là, comme les petites plumes de son roman, des morceaux de poésie comme autant de petits mots doux susurrés à l’oreille de son héroïne lui permettant de rendre le quotien moins douloureux.
Et Kya ne vole pas le nom d’ « Héroïne ». Attachante, pure et brave, la jeune femme est dotée d’un coeur pur et d’un rare courage.
Il y a, entre les lignes, un joli message contre les préjugés que l’on peut combattre sans colère, en prouvant aux autres de quoi on est capable sans user de violence même si parfois la vengeance parait nécessaire voire vitale.
Un très joli roman dont la sortie est prévue le 2 janvier 2020 et qui vous garantie de commencer l’année tout en douceur.
Ma phrase préférée :
« Elle fit ce qu’elle avait à faire et le laissa planté là à la suivre du regard. Quand on a besoin des autres, on finit par souffrir. »

Laisser un commentaire